Annoncée à la fin du mois de juillet, la reprise de Sopexa par Comexposium et Hopscotch Groupe devrait être entérinée lors de l’Assemblée Générale du 14 décembre. 

    En dehors des habitués du SIAL, qui voyaient toujours en bonne place le stand de Sopexa, rares sont ceux qui connaissent l’activité du groupe que Comexposium et Hopscotch Groupe s’apprêtent à reprendre. Créée dans les années 60 par l’Etat pour assurer la promotion des produits alimentaires français à l’export, Sopexa est alors le bras armé des marques françaises qui veulent se faire une place à l’international. Puis, l’Etat, qui a baissé significativement ses dotations entre 1990 (30 millions d’€) à 2004 (18 M d’€), souhaite se désengager de l’entreprise. Une première étape intervient lorsqu’en 2007, lorsque l’Etat cède sa participation dans le capital de Sopexa. En 2008 et 2013, Sopexa gagne une Délégation de Service Public, la dernière en date s’achevant fin 2017. De son côté, Business France se voit confié par l’Etat l’organisation des pavillons France sur les salons internationaux du secteur agroalimentaire.

    Bénéficier d’un réseau mondial

    Que viennent donc faire dans cette affaire le leader des salons Comexposium et l’agence de RP et d’événements Hopscotch Groupe ? Pour Comexposium, tout l’enjeu de cette reprise porte un nom : le SIAL. Déjà actionnaire à hauteur de 59% du salon leader (et de la marque) de l’agroalimentaire, Comexposium va prendre la main sur la globalité de l’actionnariat grâce à la session d’actifs que va lui concéder Sopexa, actionnaire des 41% restants du SIAL. Et à considérer que les exposants du SIAL sont potentiellement des clients de Sopexa, la boucle est bouclée…

    Côté Hopscotch Groupe, c’est l’occasion de s’appuyer sur le réseau international de ce qu’était finalement devenue Sopexa, à savoir une agence de communication comme les autres. Enfin pas tout à fait, car pour Frédéric Bedin, président du Directoire d’Hopscotch « il s’agit de créer le 1er réseau français de relations publics de portée mondiale, Sopexa étant implanté dans 26 pays, quand Hopscotch n’est présent que dans 3. » C’est donc le réseau mondial de Sopexa qui intéresse en premier lieu Hopscotch. Si l’expertise métier possèdent des synergies (relations publiques, marketing, événementiel), Sopexa détient un savoir-faire indéniable dans le Shopper Marketing, quand la force d’Hopscotch porte sur la maitrise du digital et la capacité de créer de grands événements. « A partir des expertises du nouveau groupe dans l’art de vivre à la française, on peut très facilement construire une offre élargie au tourisme, au luxe, voire certains secteurs de l’industrie comme l’automobile dont certaines marques se positionnent sur la French Touch », estime Frédéric Bedin.

    Fin d’un long processus

    Ce rapprochement, qui était en discussion depuis une dizaine d’année, va donc devenir effectif fin 2016, les différentes autorités de la concurrence des pays concernés ayant validé le rachat. L’actionnariat de la nouvelle entité sera réparti pour  33% à Comexposium, 33% à Hopscotch Groupe et 34% aux actionnaires historiques de Sopexa (marque qui pourrait prochainement changer de nom), pour une transaction financière dont le montant n’a pas été communiqué. Tout le challenge porte désormais sur les 2 ou 3 prochaines années, durant lesquelles il faudra que l’agence de communication remplace l’apport financier des DSP par uniquement des gains d’appels d’offres privés, tout en réussissant à maintenir son réseau d’agences à l’étranger en maitrisant ses coûts de fonctionnement.

     

     

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    We Are, le nouveau site dédié aux industries créatives

      Lieu privatisable mais aussi club ouvert aux créateurs et entrepreneurs des industries créatives, ...

    guides UNICEO

    Le réseau UNICEO organise son premier congrès européen

    L’association internationale UNICEO qui rassemble les meeting planners de grandes entreprises vient d’organiser son ...

    façade extérieure château

    Le Tiara Mont Royal de Chantilly toujours au petit soin

    Haut-lieu pour l’accueil d’événements professionnels, le château hôtel Mont Royal de Chantilly propose de ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.