Nouveaux formats : décryptage de Slush Helsinki

    Cluse extérieur

    Depuis 10 ans, les « tech-heads » se réunissent à Helsinki au début de l’hiver, dans une ambiance crépusculaire, pour l’événement Slush. Retour d’expériences de Laurent Charon, directeur de l’innovation de Viparis, participant de Slush 2017 et notre grand témoin du jour. 

    Mais à quoi ressemble Slush, cette manifestation que d’aucuns classent parmi les rendez-vous immanquables de la tech internationale ? Meet In a profité de la participation de Laurent Charon, directeur de l’innovation de Viparis, pour lui demander d’endosser aussi la casquette de reporter. Retour sur événement…

    « Il s’agit d’un événement tech hybride très tourné vers le networking et les contenus qui s’installe dans le Messukeskus, le centre de convention et d’exposition d’Helsinki.On y trouve 4 scènes principales, très typées, où se succèdent les nombreux intervenants, des espaces de networking et de confidentialité permettant d’accueillir les réunions planifiées à l’avance depuis l’application, et une zone d’expo pour les start-up et les gros partenaires (ex Samsung, Google, IBM, Tesla, 10 startups French Tech, des pays comme la Hollande ou la Russie, les universités Finlandaises). »

    C’est quoi l’idée ?

    « Slush (« neige fondue ») est un événement créé en 2008 dont l’objectif original était de développer la culture entrepreneuriale en Finlande, et plus largement en Scandinavie. Il  a évolué avec le temps pour devenir un événement d’ampleur internationale qui a accueilli plus de 20 000 visiteurs lors de la dernière édition les 30 novembre et 1er décembre derniers. La structure en charge de l’organisation est une association « non profit » gérée par des étudiants. L’association est aujourd’hui dirigée par Marianne Vikkula (24 ans).

    En 2017, c’est devenu un événement incontournable de la scène tech mondiale où se bousculent start-up, investisseurs et intervenants de renommée internationale. Au point que la cloche annonçant l’ouverture du Nasdaq le 30 novembre a été sonnée en live depuis Slush par Marianne Vikkula et Adena Friedman la présidente du Nasdaq ! »

    Ce qu’il faut retenir

    « Le thème de cette année fait écho aux préocupations du monde. La baseline « Nothing normal ever changed a damn thing » renvoie, bien au-delà de l’univers purement digital, à la responsabilité des entrepreneurs dans les grandes transformations en cours. Développement durable, éducation, environnement, santé, alimentation sont les thèmes les plus abordés ; ils poursuivent tous l’objectif d’avoir un impact durable et positif sur la société.

    Le premier intervenant à ouvrir le cycle de conférences est Al Gore, qui est venu demander aux acteurs présents de s’investir dans la résolution de la crise climatique. Son discours bien rôdé (“This is the challenge of your lifetime !”) embarque l’auditoire déjà acquis à sa cause, surtout lorsqu’il se livre à une critique de l’actuel président US. »

    « Les interventions des 2 jours sont totalement dans cet esprit :  « Using Business as a force for Good », « Back to the future of Work », « The manufacturing revolution : transforming the fashion industry », « Using Satellites to Index Change on Earth », « Transforming Food for the Next Generation », « Feeding the planet in 2025 », …
    La construction de l’Europe des start-up n’est pas oubliée et revient régulièrement dans les interventions, notamment celle de Mounir Mahjoubi sur l’intelligence artificielle. Enfin, de nombreux intervenants racontent la « secret sauce » qui leur a permis de réussir leur entreprise.

    Le vainqueur du concours de start-up, Altum Technologies, est parfaitement dans cette tendance. A des années-lumière des chatbots, de la blockchain ou autres applications mobiles et réseaux sociaux, cette société propose un système qui permet de nettoyer les tuyaux de grosses installations industrielles sans avoir à en stopper le fonctionnement, grâce à un système d’ultrasons (cf.http://www.altumtechnologies.com/).

    Ce que l’on aime dans le concept

    Ce qui frappe avant tout lorsqu’on arrive à Slush, c’est l’ambiance crépusculaire qui règne dans le Messukeskus : aucun éclairage n’est mis en place depuis le plafond du hall, ce sont les stands des exposants qui assurent un éclairage volontairement minimaliste plongeant le visiteur dans une semi-pénombre qui lui fait perdre ses repères spatiaux.

    Mais le plus impressionnant restera sans aucun doute l’ouverture de la conférence, et la prestation extatique d’un DJ jouant une piste techno-rap dont les paroles sont en lien direct avec le thème de l’événement, sous un show délirant de lasers et de fumée. Quand on sait que quelques minutes après c’est le président finlandais Sauli Niinistö, puis Al Gore, qui occupent la scène, on mesure le grand écart – parfaitement réussi – effectué par l’équipe de Slush. »

    « Le branding de l’événement est très fort dans l’ensemble du Messukeskus. Les milliers de volontaires ont tous le T-shirt ou le hoodie frappé du logo. Une boutique permet au visiteur de repartir avec ses souvenirs (mugs, T-shirt, hoodies). Les gobelets d’eau ou de café (tous deux gratuits) portent également le logo noir et blanc. Rien n’est oublié, jusqu’aux 5 poubelles de tri sélectif, sur lesquelles veillent un volontaire chargé d’orienté le tri des déchets. »

    Les chiffres à retenir                                                                      

    • 10ème édition
    • 20 000 participants, 10 000 internationaux venant de 130 pays
    • 2 300 volontaires
    • 2 600 startups, 1 500 investisseurs, 600 journalistes

    Evénements liés 

    • Pendant Slush, plus de 160 side events ont été organisés à Helsinki, dès le 24 Novembre
    • Slush Singapour (3000 participants, Septembre)
    • Slush Shanghai (2000 participants, Octobre)
    • Slush around Europe (Hack Tour, 6 événements à travers l’Europe, coaching startup, ateliers coding)
    • Slush Music (2500 participants, Helsinki, 28-29 Novembre)
    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Cour des Vosges

    Cour des Vosges, nouvelle adresse parisienne chic et discrète

    Encore un établissement étonnant du groupe Evok que cette Cour des Vosges inaugurée début ...

    Voiture Sébastien Loeb

    Piloter aux côtés de Sébastien Loeb au Futuroscope

    Première attraction en VR5D, la Sébastien Loeb Racing Xperience débarque au Futuroscope. Sensations garanties ...

    Les grands voisins occupation éphémère hôpital saint vincent de paul événementiel

    Les Grands Voisins, une belle leçon de vivre ensemble

    Si vous ne connaissez pas Les Grands Voisins, il vous reste encore quelques mois ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.