La Défense veut devenir une destination touristique à part entière

Paris La Défense building quartier d'affaires

Nouveaux lieux événementiels, développement de l’offre hôtelière… Le quartier d’affaires en pleine transformation s’engouffre dans la brèche de la U Arena pour capter la clientèle business mais également loisirs.  

Le 19 octobre prochain, Mick Jagger et ses « Pierres qui roulent » mettront le feu à la U Arena, célébrant l’inauguration de la salle de 40 000 places designée par Christian de Portzamparc. Une opportunité à saisir pour La Défense qui cherche aujourd’hui à devenir, plus qu’un quartier d’affaires, une destination touristique à part entière. Occupé aujourd’hui par 180 000 salariés, 40 000 étudiants et 20 000 habitants, le quartier souffre d’une image très connotée « business ». « Pour être compétitif et relever le challenge des grands quartiers d’affaires mondiaux, il faut mettre de l’événementiel, du divertissement, que les gens aient envie de s’y arrêter et d’y rester », explique Jean-Claude Gaillot, directeur général de l’EPADESA, établissement en charge de l’aménagement public de La Défense.

Sous la dalle, des événements

Une mission à laquelle s’emploie depuis plusieurs années Defacto avec notamment son « Eté Defacto » (rebaptisé cette année L’Été Paris La Défense) qui investit la dalle avec un programme d’animations variées. Et c’est bientôt le dessous de la dalle qui prendra vie, avec l’ouverture en septembre de L’Alternatif, un tiers-lieu disposant d’un espace de restauration-coworking, d’une galerie d’exposition ainsi que d’un auditorium dédié aux séminaires d’entreprises et aux concerts. Deux autres lieux devraient également voir le jour dans les deux prochaines années : Oxygen, un site alliant restaurant, espace événementiel, bar à cocktails et coworking situé au niveau du Pont de Neuilly, et Table Square, qui proposera une nouvelle offre de restauration comprenant notamment un restaurant gastronomique et un service de plateaux-repas pour les entreprises.

La Défense tiers-lieux coworking
L’Alternatif ouvrira ses portes à l’automne en lieu et place de l’un des niveaux de parking situés sous la dalle de La Défense.
Plus de rooftops accessibles à tous

Autre travail au cours, celui d’ouvrir au plus grand nombre des espaces jusqu’alors réservés à une certaine élite. « L’un des gros handicaps de La Défense réside dans le fait que les visiteurs n’ont pas la possibilité de monter dans une tour et de profiter de la vue qui est pourtant la première chose attractive ici, explique Jean-Claude Gaillot. Nous travaillons ainsi à l’ouverture des bâtiments et des tours avec des commerces, des coworking ainsi que des rooftops. Cela n’est pas toujours facile mais fait partie de nos préconisations. » Depuis le 1er juin, les touristes (et les entreprises) peuvent profiter de la vue depuis le toit de la Grande Arche, rouvert après huit années de fermeture.  

Grande Arche de La Défense paris tous rooftop événementiel

4 000 chambres à l’horizon 2025

Un peu endormi depuis l’ouverture en 2015 du Melia, le parc hôtelier de La Défense commence à se réveiller, avec notamment l’inauguration en juin d’un Citizen M, second établissement français de la chaîne néerlandaise après celui de Roissy, situé juste en face de l’U Arena. Aujourd’hui composée de 2 600 chambres, principalement en segment milieu et haut de gamme, l’offre est vouée à s’étendre de manière exponentielle dans les prochaines années, grâce notamment au projet de la tour des Jardins de L’Arche attendue pour 2022. Cet ensemble mixte, situé à proximité immédiate de l’U Arena, constituera un véritable village vertical : commerces, bureaux, hébergements et rooftops composeront ainsi le bâtiment. Sur les 65 000 m² de superficie, 45 000 seront occupés par le groupe IHG qui prévoit d’y installer ses enseignes InterContinental, Crowne Plaza et Holiday Inn, faisant ainsi des Jardins de l’Arche son flagship parisien. Le quartier compte notamment sur cette nouvelle offre pour internationaliser sa clientèle en attirant les voyageurs d’Asie et du Moyen-Orient. D’autres projets permettant d’élargir la gamme hôtelière sont également actuellement à l’étude.

Citizen M hôtellerie La Défense
Le Citizen M apporte de la flexibilité et de la couleur à l’offre hôtelière du quartier d’affaires.
Seulement 15 minutes depuis le coeur de Paris

Tous ces développements ne seraient rien sans la création d’un véritable hub de transports qui mettra le quartier d’affaires à une quinzaine de minutes seulement du centre de la Capitale. Il faudra cependant être patient et attendre 2022 pour embarquer à bord du RER E Eole qui reliera la gare du Nord à La Défense en 15 minutes, tandis que le CDG Express prévu pour 2023 mettra l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle à seulement 34 minutes de la Grande Arche. Sans oublier le déploiement du Grand Paris Express à l’horizon 2015 qui renforcera les liaisons depuis et vers le quartier en expansion.

Photo d’ouverture : Paris Tourist Office/Jacques Lebar

www.ladefense.fr

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ads

Vous Aimerez Aussi

beatrice eastham green événements

La brève interview de…

BEATRICE EASTHAM, FONDATRICE DE GREEN EVENEMEMENTS ET DE EVENEMENTS 3.0

Radioeat restaurant Maison de la Radio événement Paris

Radioeat envoie de bonnes ondes

La Maison de la Radio a inauguré cet été son restaurant ouvert 7j/7 poursuivant ...

Armonia

Armonia booste le bien-être au travail avec 2 applications

Le groupe Armonia, spécialiste des services en entreprise, vient de lancer deux applis pour ...

ABONNEZ-VOUS À

NOTRE NEWSLETTER

Nom

Prénom

Fonction

Secteur

Pays

Email

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

ABONNEZ-VOUS À

NOTRE NEWSLETTER

Nom

Prénom

Fonction

Secteur

Pays

Email

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.