Dernière ligne droite pour l’ouverture du centre des congrès de Metz

    Palais des congrès de Metz façade

    Prévue en septembre prochain, l’ouverture du nouveau centre de congrès Robert Schuman de Metz Métropole sera un moment fort pour la destination qui développe son offre événementielle. 

    C’est à la sortie immédiate de la gare TGV et à deux pas du Centre Pompidou-Metz dans un quartier en pleine mutation qu’a été érigé le nouveau centre de congrès Robert Schuman de Metz Métropole. Un emplacement stratégique entre le nouveau quartier de l’amphithéâtre et le centre historique pour accueillir les congressistes et les participants aux événements en provenance de la France (1h25 depuis Paris Gare de l’Est) mais aussi de l’étranger. Son ouverture est prévue en septembre prochain avec un premier événement inaugural, le ESWC (Electronic Sports World Convention) où près de 10 000 personnes sont attendues sur deux jours. Metz Métropole a confié l’exploitation de l’activité du centre de congrès à GL events qui a créé la société Metz Congrès Événements pour assurer cette mission. Un projet dont le coût global annoncé est de 56,9 millions d’euros HT, financé par la ville de Metz, Metz Métropole, la CCI de Moselle, l’Etat et la Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Développé par Eiffage et l’agence Wilmotte & Associés, ce nouveau centre de congrès se distingue par son architecture au volume longiligne, son ouverture sur le patrimoine environnant (cathédrale, centre Pompidou-Metz…) et sa superficie.

    Une superficie offrant de grandes capacités

    Il se dessine autour de 15 300 md’espaces offrant 3400 m2de surface d’exposition (deux halls modulables), un amphithéâtre modulable (jusqu’à 1200 places) avec une scène de 20 m d’ouverture et deux cabines de traduction, un espace modulable (400 places) et 16 salles de sous-commission et une terrasse panoramique. La configuration permet tous les formats d’événements des salons aux congrès avec déjeuner-dîner assis pour 2 200 personnes en passant par les lancements de produits (quai pour accès voiture) et d’accueillir des événements distincts en même temps. Ce nouvel bâtiment vient ainsi compléter l’offre messine en tourisme d’affaires, axe prioritaire de développement pour le territoire. « Nous constatons un grand intérêt des organisateurs d’événements pour ce nouveau centre de congrès qui permet par la modularité de ses espaces de relier certains événements entre eux, de multiplier les champs d’action selon les usages choisis ou encore de cloisonner les événements les uns par rapport aux autres, explique Pierre Fernandez, directeur commercial du Centre de congrès de Metz Métropole. Grâce à notre situation géographique au cœur de la région Grand Est et notre environnement économique et culturel, notre ambition est de nous positionner sur les congrès nationaux et internationaux. »

    Plusieurs projets hôteliers en cours

    Tournée vers les technologies de demain, Metz n’en demeure pas moins très attachée à son patrimoine (41 monuments classés, 58 monuments inscrits et 3 sites classés au titre des monuments historiques) et est candidate au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Elle se passionne également pour l’art contemporain. Plusieurs grands architectes ont signé des bâtiments dans la ville pour ne citer que le Centre Pompidou-Metz (Shigeru Ban, Jean de Gastines et Philip Gumuchdjian) ouvert aux privatisations (espace de 5000 m2, auditorium de 144 places) avec possibilité de visiter les expositions du moment. Une dynamique qui se poursuit. En 2019 ouvrira dans le quartier l’Amphithéâtre (à proximité du Centre de congrès) le premier hôtel conçu et dessiné par le célèbre designer Philippe Starck et estampillé de la nouvelle chaîne Maison Heler. Un projet qui crée l’intérêt par l’originalité de son architecture, un parallélépipède rectangle surmonté d’une réplique à l’identique d’une maison (la villa Salomon) construite en 1904 dans le quartier Impérial de la ville. 6 830 msur neuf étages avec 119 chambres. À Metz, plusieurs hôtels ont entamé des rénovations comme le Novotel Metz Hauconcourt ou encore l’Hôtel de la Citadelle, plus vieux bâtiment militaire du XVIesiècle encore intact et inscrit à l’Inventaire des Monuments historiques.

     

     

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Céline Maginel

    Céline Maginel rejoint le Datai Langkawi

    La professionnelle de l’hôtellerie haut de gamme Céline Maginel vient d’être nommée directrice marketing ...

    Van Clef & Arpels Joailliers école séminaires

    Dans la peau d’un joaillier avec Van Cleef & Arpels

    Luxe, savoir-faire et art de vivre à la française, trois valeurs chères à Van ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.