La filière événementielle annonce son Grand Événement pour 2019

    AccorHotels Arena

    À l’occasion du SYT-See You There qui s’est déroulé à Rennes les 5 et 6 juillet, l’ensemble des instances représentatives de la filière des rencontres professionnelles et événementielles a présenté les grandes lignes du Grand Événement qui se déroulera du 9 au 11 juillet 2019 à l’AccorHotels Arena. 

    Ce n’est sans doute pas son nom définitif, mais l’idée y est. Le Grand Événement, annoncé à l’occasion du dernier SYT-See You There qui vient de se clôturer à Rennes, devrait ainsi ouvrir une nouvelle page dans l’historique des rencontres de l’écosystème événementiel. Il y eut ainsi les Universités d’été de l’ANAé (désormais LÉVÉNEMENT L’Asso), puis le Congrès MEV devenu l’an dernier le SYT-See You There, rencontres placées sous les bannières communes d’UNIMEV, de LÉVÉNEMENT L’Asso et de CREALIANS. Ces trois instances représentatives de l’ensemble de la chaine de valeurs des métiers de l’événement viennent de franchir une nouvelle étape en annonçant le lancement d’un Grand Événement qui s’installera dans le calendrier événementiel à la place du SYT-See You There. C’est donc du 9 au 11 juillet 2019 que se déroulera cette nouvelle manifestation pensée comme un immense show-room valorisant les savoir-faire et la capacité d’innovation des professionnels de la filière.

    L’AccorHotels Arena gagnante de l’appel d’offres

    Pour accueillir ce nouvel événement les 3 instances organisatrices, épaulées par la directrice générale de l’agence Lever de Rideau Muriel Blayac et du directeur général du Centre expo congrès de Mandelieu-La Napoule Pierre-Louis Roucariès, ont procédé à un appel d’offres auprès des principaux sites d’accueil parisiens disposant de la superficie nécessaire. En lice, le Palais des Congrès, le Parc Floral, La Grande Halle de La Villette et l’AccorHotels Arena et c’est finalement sur l’AccorHotels Arena que le choix s’est porté, le lieu s’étant visiblement engagé sur des conditions tarifaires attractives durant cette période de l’année où l’enceinte ne reçoit quasiment plus de programmation artistique. Un lieu certes qui ne crée pas la surprise mais répond effectivement au cahier des charges d’être « une feuille blanche » où tout est à créer par les organisateurs.

    5 grands quartiers structurants

    « Nous sommes partis de l’idée de parcours expérientiel et des émotions pour penser cet événement. Nous voulons montrer au travers d’une démo live notre savoir-faire, faire rayonner nos métiers auprès de toutes nos cibles, qu’ils soient institutionnels, annonceurs, futurs professionnels, média et grand public » précisait jeudi dernier Muriel Blayac. Les savoir-faire de chacun s’exprimeront au sein de 5 quartiers :

    • Un Grand Forum pour s’inspirer et développer une vision audacieuse des professionnels aux travers de différentes prises de parole.
    • Un Hub pour réfléchir en groupe aux solutions événementielles de demain
    • Un Lab, zone centrale d’expression des savoir-faire avec 600 m2 de pavillons commercialisés
    • Une Open Zone dédiée aux échanges et discussions « out of the box »
    • Une Happy Square, espace ambiance « grande récrée » pour vivre des moments d’émotions

    Le but de l’événement est également d’être suivi par les annonceurs en quête de savoir-faire pour répondre à leurs enjeux de communication. Des master classes seront proposées ainsi que des « cartes blanches » données par des grandes marques à différentes agences événementielles pour répondre à une problématique donnée. Une cinquantaine de marques sont ainsi attendues en tant que sponsors.

    Un budget prévisionnel de 2 millions d’euros

    Ce nouveau format n’est pas sans rappeler l’événement C2 Montréal dont Meet In vous avez déjà parlé. On pense également à Slush ou bien à Vivatech et ses zones d’exposition, en termes de mixité de formats et de cibles. Le Grand Événement devra répondre à différents challenges, que ce soit en termes de scénographie qu’en matière de contenus, intégrant notamment durant les deux premiers jours le congrès de la fédération UNIMEV pour s’ouvrir à un public plus large et notamment le grand public le 3e jour. Autre défi à relever, l’aspect budgétaire. Tel que configuré actuellement, l’événement devrait nécessiter un budget global de 2 millions d’euros. Un financement qui se fera via les entreprises partenaires, les exposants de la partie Lab et le ticketing. Un premier million devrait être confirmé d’ici quelques mois pour cet événement qui ambitionne d’attirer de 2 000 à 5 000 participants, selon les sources. Reste un événement qui se veut ambitieux, qui renouvellera le genre et créera une alternative au salon Heavent Paris, voire transcendera les aspects business pour porter des messages sociétaux et d’avenir.

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Le Musée de la Vie romantique fait peau neuve

    Petit bijou préservé au coeur du 9e arrondissement de Paris, le Musée de la ...

    hotel Normandy Barrière

    Le groupe Barrière nous embarque à Deauville

    C’était au tour de Deauville de recevoir fin septembre les agences d’événements et les ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.