Gain d’appels d’offres interministériels pour le groupe S’cape

     

    La direction des achats de l’État a contracté un nouveau marché interministériel auprès des agences événementielles. Parmi les agences retenues pour l’organisation des prochains events, le groupe S’cape qui revient pour nous sur cette compétition. 

    Jusqu’à peu, chacun des ministères et organismes publics organisaient leur propre référencement d’agences. En septembre 2019, le gouvernement a pris la décision de lancer un vaste référencement rassemblant tous les ministères et autres institutions* souhaitant mutualiser leur consultation d’agences. La plupart des ministères ayant des besoins en événementiel se sont donc prêtés à l’exercice, ce qui a donné lieu à une répartition par lots sensée générer un volume d’affaires à peu près équitable pour les agences participantes.

    Afin de permettre aux PME de répondre à l’appel d’offres de l’État, celui-ci comprenait plusieurs lots et le groupement d’entreprises était proposé. Au final, sur les dix-huit agences d’événementielles retenues onze sont des PME dont trois en groupements : Azilis – Madame Bovary – Equancy & Co, Magic Garden – Event solution, FC2 Events, Gens d’Événements, Hopscotch Groupe, Idéacom, Lever de Rideau, Live by GL Events, Novabox, PHB Events, Polynôme, Ptolémée – Newdee , Groupe S’cape Événement, Team Work.

    Une consultation par lots

    Une consultation publique qui aura duré un an et dont l’issue a été formalisée à la fin septembre. Parmi les différents lots auxquels les agences événementielles ont pu participer, « un premier lot transverse à plusieurs ministères, correspondant à l’organisation de grands événements et/ou d’événements internationaux de type G7, G20, conférences internationales, présidence française de l’Union européenne, etc. » nous explique Sandrine Danset, directrice du pôle New Business du groupe S’cape, agence retenue à l’issue de la consultation. Les agences avaient la possibilité de concourir à ce lot transverse ainsi qu’aux lots 2, 3, 4 et 5 qui regroupaient différents ministères.  » Pour notre part, nous avons mis en avant notre souhait de répondre à l’appel d’offres dans lequel était présent le ministère de la Transition écologique, le ministère de l’Agriculture et le ministère de l’Economie et des Finances, S’cape opérant déjà depuis 2016 pour le ministère de l’écologie et ayant déjà organisé le G7 Environnement de Metz en mai 2019 et des COP  » précise Sandrine Danset. Seule agence à avoir été retenue à la fois pour le lot 1 et pour le lot 3 (MiNeFi, Agriculture, Ecologie), S’cape participera donc aux appels d’offres du premier lieu et sera en compétition sur chaque marché avec 2 autres agences (Lever de Rideau et le groupe Hopscotch).

    Performance environnementale et sociale en point d’orgue

    A l’instar des donneurs d’ordre du secteur privé, l’Etat s’est rabattue sur l’organisation d’événements en distanciel en raison de la crise sanitaire. « C’est le cas du ministère de la transition écologique qui ont été les premiers a nous solliciter pour un event digitalisé portant diagnostic sur la biodiversité avec la ministre Elisabeth Borne et nous continuons d’organiser des réunions digitales au niveau européen » souligne Sandrine Danset.

    Dans sa note de synthèse sur la stratégie d’achat de l’Etat, ce dernier souligne l’importance d’une performance environnementale de l’achat. L’organisation d’événements écoresponsables sera recherchée de manière prioritaire, ainsi que la qualité sociale de l’achat avec un triple objectif : l’insertion des personnes éloignées de l’emploi, la mise en accessibilité des events aux personnes en situation de handicap et la maitrise de la qualité sociales des produits et fournitures consommés dans le cadre des marchés.

    Ces différents référencements portent sur une durée de 4 ans. Gageons qu’il y aura beaucoup à faire pour les agences événementielles retenues lors de la sortie de la crise sanitaire actuelle.

    * à l’instar de la Sorbonne Université, la Caisse d’Allocation Familiale (CAF), l’INPI (Institut Nationale de la Propriété Industrielle) ou encore le Collège de France.

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Elbphimarmonie Hambourg

    Hambourg inaugure sa philharmonie

    Serpent de mer architectural, l’Elbphilharmonie de Hambourg a fini par ouvrir après 10 ans ...

    Opération Lacoste Double2

    Lacoste fait vivre l’aventure J.O. en Gare de Lyon

    Lacoste s’installe à la Gare de Lyon toute la durée des Jeux olympiques d’hiver ...

    Rouje restaurant

    On a visité Rouje en version boutique et restaurant

    C’est dans le quartier Montorgueil à Paris que la jeune créatrice de mode Jeanne Damas ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.