Goomeo fin prêt pour une levée de fonds

    site Goomeo

    Goomeo, leader en France sur le marché de l’app mobile événementielle, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 million € en 2016, pour quelques 200 opérations par an. Aujourd’hui, l’heure est à la conquête de nouveaux marchés.

    Avec pour principaux clients Reed, Comexposium, GL events, et des événements comme le Mondial de l’Auto, Maison&Objet, le SIAL, Première Vision, la Foire de Paris, etc., Goomeo a su s’implanter durablement sur le marché français. Depuis sa création en 2010, le spécialiste développe également des applications pour les PCO sur le segment des congrès médicaux, sans oublier le marché du corporate event, accessible en travaillant de concert avec des agences telles qu’Auditoire ou Hopscotch. A l’international, Goomeo souhaite consolider sa présence sur le marché anglo-saxon (un bureau à Londres depuis octobre 2016) et partir à la conquête du très concurrentiel marché nord-américain depuis son bureau de Montréal.

    Une accélération qui passe par une levée de fonds

    « Il y un plafond que l’on sent arriver, donc nous cherchons à lever des fonds pour accélérer notre développement à l’international, en investissant dans des ressources commerciales mais surtout en boostant la prod. et la R&D. Nous voulons sortir de nouvelles fonctionnalités, développer les services connectés tels que les plateformes de rendez-vous, etc. » indique Aziz Keftouna, directeur-associé en charge du développement de Goomeo. Pour prétendre atteindre ces objectifs et dérouler sa roadmap, l’entreprise escompte lever 3 millions d’euros en 2017. « Outre les marchés anglo-saxons, il y a un vrai potentiel que nous n’avons pas encore exploré à Dubai et au Qatar notamment. » constate Aziz Keftouna. Les prochains enjeux du secteur, selon lui : « continuer à rendre les applis encore plus sociales mais aussi et surtout développer ce que l’on appelle le matchmaking, qui est une attente consensuelle de nos prospects et nos clients. Il faut offrir plus de ROI aux exposants sur la partie salon et permettre une meilleure segmentation,  donc personnalisation côté visiteurs. »

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (1)

    • Dams Alan

      Pas de valeurs ajoutées que des extensions natives sur smart phone c’est ça les stars Up

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Keys Factory

    Keys ouvre sa Factory éphémère

    La Factory est le tout dernier lieu entré dans le portefeuille du gestionnaire de ...

    Transports en commun

    Airweb solutionne la gestion des titres de transport avec son appli

    Airweb, facilitateur de mobilité, propose désormais son appli Pass Congrès. Une excellente manière d’améliorer ...

    L'Aerosol street art graffitis événement Paris Polybrid Production

    L’Aérosol, nouveau temple parisien de la street culture

    Après Ground Control et Grand Train, c’est au tour de L’Aérosol de faire vivre ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.