La plateforme Inwink testée et approuvée par de grands événements

    En 4 ans, Inwink s’est imposée avec succès dans le paysage des solutions d’event-marketing. Et la start-up compte bien continuer d’être portée par la vague de la digitalisation des events. 

    Inwink, solution SaaS d’event-marketing permettant de créer et de gérer son événement physique, en ligne ou hybride, évolue sur le marché depuis 4 ans. La start-up accompagne de grands événements tels que ChangeNow ou encore Viva Technology, mais aussi des éditeurs de logiciels ou des entreprises qui possèdent une forte composante événementielle dans leur stratégie marketing, à l’instar de Bpifrance, le groupe Les Echos-Le Parisien ou Microsoft. Inwink est commercialisée sur la base d’une licence annuelle. « Nous gérons beaucoup de choses en back-office, le site web étant avant tout une vitrine. Pour Bpifrance par exemple, qui organise plus de 300 événements par an, nous leur avons fourni une plateforme leur permettant de gérer ces derniers de manière totalement autonome. L’édition de Big de 2020 a été entièrement pilotée depuis notre outil. » témoigne Catherine Fournier, responsable marketing d’Inwink. 

    Sur ChangeNow qui passait pour la première en format full digital, Inwink a accompagné les organisateurs afin de créer une expérience fluide pour les participants et leur permettre de mettre en place tous les formats pensés initialement (les stands d’exposition, la Live TV, les sessions workshops, la Grande Scène, des learning expeditions, un festival ou encore une vente aux enchères). Les organisateurs avaient de grosses attentes également en termes de matchmaking et de networking.

    Bilan, sur les 3 jours d’événements, une création de 250 heures de contenus et la possibilité de toucher des intervenants à travers le monde ainsi que des « visiteurs » virtuels. En termes d’audience, les organisateurs annoncent une portée mondiale de 436 millions de personnes avec 600 000 vues. Et en ligne de mire, l’organisation de ChangeNow 2022 en hybride. Autre événement ayant valeur d’exemple, Viva Technology pour lequel Inwink a développé notamment la plateforme sur un modèle payant (du ticketing jusqu’aux replays commercialisés 50€). Là encore, les audiences étaient au rendez-vous avec 119 millions de personnes touchées et 1,7 milliard de vues.

    Lorsque l’on évoque de futurs développements, Inwink n’est pas en reste. « Nous avons beaucoup de clients qui nous demandent une plateforme à l’année afin de nourrir en permanence leur communauté de contenus, avec des événements ponctuels, du replay, des interviews, etc. Nous allons donc opérer un shift pour répondre à cette nouvelle demande. » complète Catherine Fournier. A suivre donc. 

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    L’agence Chaïkana rejoint le groupe S’Cape

      L’agence Chaïkana quitte le giron de Babel et rejoint le groupe S’Cape. Avec ...

    Kactus

    Kactus s’installe sur le marché du venue finding

    Anciennement Event Corner, Kactus, la start-up spécialisée dans la recherche de lieux pour événements ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.