LéCOLE vue par ses étudiants

    Tess et Clément étudiants

    LéCOLE, c’est finalement ses élèves qui en parlent le mieux ! Meet In donne donc la parole à Tess Dominé et Clément Nicolas, deux étudiants de cette promotion de l’An 1 de The Event Thinking School. 

    Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

    Tess Dominé :  J’ai 21 ans, j’ai un Bachelor en marketing du luxe de l’EIML et suis actuellement en stage chez Monsieur Loyal jusqu’au mois de juin. Lors de mon précédent parcours, je me suis intéressée à l’organisation de soirées via le BDE, cela m’a donné envie de creuser dans cette voie.

    Clément Nicolas, : J’ai 24 ans, j’ai étudié l’économie et la gestion d’entreprise en licence à Avignon, puis j’ai travaillé dans l’hôtellerie et la restauration. C’est la création d’une association d’organisation de soirées et d’un collectif DJ, en parallèle de mes études, qui m’a donné envie de m’orienter vers l’événementiel.

    Comment avez-vous connu LéCOLE et qu’est-ce qui vous a incité à choisir cette formation parmi d’autres ? 

    T.D. : Je souhaitais arrêter le marketing, car la formation était beaucoup trop théorique à mon goût. Je cherchais un master qui pouvait me plaire. J’ai cherché des cursus sur internet et j’ai consulté le site de LéCOLE dont j’avais vu l’affiche dans le métro. Ce qui m’a plu tout de suite c’était le concept de l’école nomade et le fait d’aborder tous les volets de l’événementiel. Et quand j’ai vu toutes les agences et les associations qui supportaient le projet et le programme de formation, cela m’a rasuré.   

    C.N. : J’ai connu LéCOLE en me renseignant un soir sur les associations UNIMEV et L’EVENEMENT, j’ai découvert ce projet de formation sur leur site internet. Un salon étudiant se tenait le lendemain et LéCOLE y était présente, je suis donc allé à la rencontre des responsables de la formation, puis vous connaissez la suite… J’ai été séduit par ce projet car LéCOLE propose un parcours spécialisé dans l’événement de l’entrée du M1 à la sortie du M2, contrairement à d’autres formations ne proposant qu’une option événementielle à partir du M2.Le concept de l’école nomade ainsi que le fait de participer à une aventure nouvelle (nous sommes la première promotion) m’a également séduit.

    Après 4 mois de cours, quel est votre ressenti :

    T.D. : Je suis super contente de mon choix. Hubert (Dupuy) et Ingrid (Nouchy) sont vraiment à l’écoute, ils nous questionnent régulièrement pour savoir comment ça se passe car ils souhaitent vraiment répondre à nos attentes. Même chose de la part des intervenants qui à chaque fois nous demandait « qu’est-ce que vous attendez de ce cours ». Ici c’est vraiment interactif, pas le temps de décrocher et d’ouvrir notre portable durant la journée !

    Comment résumeriez-vous l’enseignement proposé ? 

    C.N. : Vendre un projet événementiel, construire un budget, entretenir une relation client, construire des partenariats, étudier le droit des contrats, ou encore libérer sa créativité, l’enseignement que j’ai reçu cette année est très professionnalisant. Les intervenants sont en activité dans le secteur, leurs enseignements sont donc appuyés par les expériences concrètes qu’ils vivent au quotidien. Les cours ont lieu au sein des entreprises partenaires de LéCOLE : sur des sites événementiels, dans des agences de communication événementielle ou encore chez des prestataires (techniques, mobilier, etc.). Nous rencontrons et échangeons ainsi chaque jour avec des professionnels du milieu, appréhendons les méthodes de fonctionnement de différents acteurs de la filière. Enfin, l’enseignement est appuyé par 6 mois de stage en première et seconde année. Actuellement, je réalise le mien chez l’agence Double 2.

    Parmi toutes les immersions et visites d’entreprise que vous avez réalisé, laquelle vous a le plus marqué ? 

    T.D. : Le salon Heavent car j’ai vraiment pu rencontrer énormément de prestataires ou encore le Théâtre du Gymnase où l’on a rencontré le propriétaire du lieu. Il nous a raconté plein d’anecdotes et rendu ce moment mémorable. Idem lorsque l’on a rencontré le sportif Taig Khris. On voit que les gens sont vraiment des passionnés. L’événementiel, c’est un métier de chien, très exigeant, donc s’il n’y a pas la passion ça peut rapidement devenir horrible. On ne se repose pas sur ses lauriers !

    C.N. :La journée au palais des congrès de Deauville à l’occasion du Festival du Cinéma Américain a été particulièrement marquante, nous avons eu la chance d’assister à une projection mais surtout de rencontrer et d’échanger avec Lionel Chouchan, l’un des fondateurs du festival. Je pense toutefois que l’événement le plus marquant est encore à venir, puisqu’en parlant de cinéma, nous quitterons nos stages quelques jours mi-mai afin de descendre dans la région de Cannes… !

    Si vous deviez recommander LéCOLE à de futurs étudiants, que leur diriez-vous ? 

    T.D. : On a pas le temps de prendre nos marques donc ce n’est pas fait pour des personnes casanières. Mais j’ai l’impression d’avoir appris énormément et d’être vraiment formée. On se prend de temps en temps des claques, mais c’est toujours bienveillant. Quand on fait quelque chose, on a un retour tout de suite, dans le positif comme dans le négatif. Il y a un réel suivi du directeur de LéCOLE qui nous connaît extrêmement bien et nous voit pour nous parler des points d’amélioration. Je conseille à 200% cette formation qui m’a appris beaucoup sur moi-même, sur la culture générale, et sur la pratique. On s’élève tous et il y a un vrai esprit de corps parmi la classe.

    C.N. : Je leur dirais qu’il est tellement agréable de ne plus passer des journées de cours dans des amphis ou salles de classe ! Le dynamisme apporté par l’école nomade et par la diversité des acteurs rencontrés, ainsi que des sites visités, est hyper stimulant. Vous êtes immergés dès les premiers jours au cœur de l’événement et vous ne voudrez plus en sortir !

     

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    salon SETA

    Le MICE fait salon en Suisse avec le SETA

    La seconde édition du salon SETA, rendez-vous de l’événementiel et du MICE de la ...

    L'Imprimerie lieu événementiel paris

    L’Imprimerie reprend du service

    Ca sort de presse à l’instant, L’Imprimerie, nouveau lieu événementiel parisien, vient d’ouvrir ses ...

    ComInTech 2018

    C’était comment ComInTech 2018 ?

    En seulement 3 éditions, ComInTech a réussi à s’imposer comme l’événement le plus intéressant ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.