« L’Exposition universelle de 2025 sera sans doute la première totalement co-conçue ! »

Frédéric Bedin portrait

Partenaire d’EXPO2025, le groupe Hopscotch nous éclaire sur les challenges de cet événement mondial avec cette tribune signée par Frédéric Bedin. 

« Le groupe Hopscotch s’est engagé aux côtés de la candidature française pour obtenir l’organisation de l’Exposition universelle de 2025. C’est une fierté d’avoir été choisi, et c’est un défi que nous devons réussir.

Ce projet représente ce à quoi nous croyons comme moyen efficace de dynamiser la France, de mobiliser les énergies et les talents dès maintenant, et de créer des co-constructions internationales thématiques et modernes.

L’élection présidentielle en France a montré que la communication repose désormais sur la combinaison entre plusieurs composantes : un grand événement comme point focal de mobilisation des idées et des débats, avec, parallèlement, plusieurs événements au plus proche des attentes des publics concernés : consultations, meetings, rencontres avec les populations et implication de ces dernières, le tout dans un nuage d’interactions sur les réseaux sociaux.

Au-delà du moment le plus intense, qui, comme une élection, cumule unité de lieux, d’action et de temps, l’ensemble des media, et la longue traine de l’internet, donnent l’opportunité d’amplifier l’énergie positive, par un phénomène de réactions en chaine qu’il convient d’entretenir.

Ce procédé que nous appelons « en Diabolo » peut être utilisé à très grande échelle et très efficacement par la France pour l’Exposition universelle.

Dès 2010, Jean-Christophe Fromantin, en lançant le projet EXPOFRANCE 2025, ambitionnait d’en faire un mobilisateur des énergies françaises pour redynamiser le pays.

Depuis, le développement des réseaux sociaux rend évident que l’Exposition universelle de 2025 sera sans doute la première totalement co-conçue en amont par les talents du monde entier et non par seulement les élites…

Organiser et donner un sens à cette effervescence créative pendant plusieurs années est évidemment un sujet passionnant pour le Groupe Hopscotch, l’ambition étant que l’organisation soit aussi innovante pour une Exposition universelle que Wikipedia le fut pour l’encyclopédie.

Le thème retenu par la France, « La connaissance à partager, la planète à protéger » porte naturellement cet objectif, le challenge sera de le faire vivre jusqu’en 2025, voire au-delà.

Mais ce qui est plus ambitieux encore, c’est qu’entre aujourd’hui et 2025, il est très probable que la co-construction entre cerveaux humains sera très enrichie par l’intelligence artificielle. Une nouvelle façon de réfléchir, une grammaire de l’innovation différente, vont émerger sans que l’on sache encore vraiment comment. La sérendipité accélérée rend impossible de prévoir aujourd’hui la forme qu’aura une expo dans 8 ans.

Au 19ème siècle, une fois l’espace dédié à l’exposition choisi, on devait imaginer les plans d’architectures et le contenu des bâtiments afin de lancer les années de chantiers. La Tour Eiffel est la longue traine de l’expo de 1889.

Dans 100 ans, quelles traces voulons-nous laisser ? Et sur quoi serons-nous jugés ? C’est bien là le sujet de communication le plus passionnant qu’il soit possible de traiter. Il met en scène les entreprises, les institutions, les Etats, la société civile mais aussi les nouvelles puissances économiques et politiques que sont les GAFA aujourd’hui et leur successeurs ou descendants bientôt.

Quels canaux de communication utiliserons-nous ?

Les media traditionnels en seront à un stade avancé de recomposition, mais de nouveaux acteurs interagiront entre eux et les individus ; ce sont tous les robots qui nous aideront à trouver des informations de façon prédictive… fini les moteurs de recherche ! Ce seront certainement des univers virtuels en 3D qui se composeront à volonté pour vivre des moments, de pédagogie, de politique, de sports etc….

La communication d’EXPOFRANCE 2025 doit relever tous ces challenges, Hopscotch est fier de faire partie de l’équipe de France de la communication au service de la candidature, mais nous aurons besoin de toutes les idées et tous les talents pour être à la hauteur des enjeux qui dépassent les compétences d’une agence de communication. »

Frédéric Bedin, Président du directoire d’Hopscotch Groupe 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ads

Vous Aimerez Aussi

Avatar Heetch

Manifestory se mobilise pour Heetch

Après la condamnation de  Heetch survenue le 2 mars dernier, la start-up de covoiturage a ...

le TWO

Mange, partage et travaille au TWO

A la fois restaurant et espace de coworking, le TWO Eat Work Café cultive ...

TOP Boulogne

L’ancien TOP reconverti en lieu de réceptions

Le Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne a perdu sa vocation artistique, au profit ...

ABONNEZ-VOUS À

NOTRE NEWSLETTER

Nom

Prénom

Fonction

Secteur

Pays

Email

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

ABONNEZ-VOUS À

NOTRE NEWSLETTER

Nom

Prénom

Fonction

Secteur

Pays

Email

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.