Le Mondial de l’Auto carrosse son contenu

    logo Mondial de l'Auto

    Une offre plus étoffée, de nouveaux contenus et services : le Mondial de l’Auto évolue en vue d’une meilleure expérience visiteurs. 

    Le rendez-vous bisannuel de l’industrie automobile à Paris se tiendra à la Porte de Versailles du 4 au 14 octobre 2018, avec un format plus court que précédemment (11 jours au lieu de 16 précédemment). Pour la grand messe du secteur, il s’agira l’an prochain d’enrayer la baisse du visitorat (1,1 million de visiteurs en 2016 vs 1,25 million en 2014) mais aussi de diversifier son offre pour répondre à l’évolution des modes de consommation et des usages.

    De l’automobile à la route

    Outre l’automobile, le salon dédiera de nouveaux espaces à la moto avec un concept scénographique  innovant sur le Pavillon 3, à la mobilité au travers d’exposants spécialistes du numérique, ou encore aux « Supercars » avec une zone consacrée aux marques de luxe. On peut voir dans cette diversification une volonté du Comité des constructeurs français d’automobiles, désormais aux commandes du salon, d’envisager le secteur de façon plus globale. C’est aussi une réponse à la création en février dernier du 1er Salon International de l’Automobile de Monaco, dont l’ancien patron du Mondial de l’Auto, Thierry Hesse, est à l’origine. Côté contenus, le Mondial annonce la création d’une plateforme d’échanges professionnelles entre dirigeants de l’industrie automobile, leaders du numérique, décideurs politiques ou encore chercheurs. Le Pavillon 7.3 accueillera quant à lui des conférences et un espace consacré aux innovations et aux start-up.

    Renouvellement d’image

    La manifestation qui se déroulera sur une Porte de Versailles en grande partie métamorphosée, affichera une nouvelle identité visuelle signée Havas Paris. L’agence s’est appuyée sur les codes du luxe et de la modernité pour notamment créer un logo au graphisme épuré afin de « faire rêver à ce que l’automobile a été, à ce qu’elle est aujourd’hui et surtout, ce qu’elle sera demain » indique Lucas Mongiello, Art Superviser de l’agence Havas Paris.

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Nighthawks start-up cocktails paris événementiel

    Nighthawks, la start-up qui embouteille les meilleurs cocktails de Paris

    La start-up Nighthawks met en bouteille et livre les meilleurs cocktails des bars parisiens ...

    Bar vapeur Fleur de Mets

    2019, l’année des grandes manoeuvres chez les traiteurs ?

    Rapprochements entre marques, rentabilité, gestion des contrats courts, adaptabilité aux nouvelles modes et usages ...

    Ouidrop

    Adieu les cloackrooms grâce à Ouidrop

    La jeune pousse Ouidrop développe une solution de stockage en compartiments individuels à destinations ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.