Thecamp veut attirer les décideurs avec ses formations

thecamp inauguration

Lieux hybride dédié à la recherche et aux échanges pour penser le monde du futur, thecamp compte aussi séduire les entreprises avec des workshops de formation de haut niveau. 

Un camp de base pour explorer le futur. Telle est la définition affichée de thecamp, le campus d’un nouveau genre inauguré le 28 septembre à quelques kilomètres d’Aix-en-Provence. Cet étrange objet jusque là mal identifié et dont nous vous avons précédemment parlé, s’est enfin dévoilé la semaine dernière aux quelques 1 400 invités réunis pour un opening convivial. Elus locaux et partenaires fondateurs – dont Accenture, AccorHotels, Air France-KLM, Sodexo, Crédit Agricole, Sanofi ou encore Vinci – étaient présents pour célébrer la concrétisation de ce projet un peu fou. Né il y a plusieurs années dans l’esprit visionnaire de l’entrepreneur Frédéric Chevalier (disparu cet été lors dans accident de moto), thecamp se veut un accélérateur d’intelligence collective, un espace-destination pour penser, agir et créer le monde de demain.

Un OVNI au coeur de la Provence

Thecamp, que beaucoup de visiteurs ont surnommé l’OVNI ou la soucoupe volante en raison de son architecture aérienne et futuriste, se déploie sur 7 hectares avec la montagne Sainte-Victoire en ligne d’horizon. 10 000 mètres carrés sont dédiés aux espaces de travail, à un Fab Lab, à un accélérateur de start-up géré par Village by CA, aux salles de réunion et de prototypes et à deux amphithéâtres (dont un en plein air). Grande voile blanche en guise de toiture, puits de lumière, et 13 structures cylindriques baignées de lumière participent à créer une atmosphère quelque peu futuriste, orchestrée par l’architecte provençale Corinne Vezzoni. Et puisque thecamp a vocation à héberger des « campers » du monde entier ainsi que les managers d’entreprise lors de formations, le site dispose également de deux bâtiments dédiés à l’hébergement, comprenant 150 chambres ainsi que 2 villas réunissant plusieurs studios. Deux restaurants et un terrain de sport complètent également le dispositif. L’ensemble du projet aura nécessité un budget global de 80 millions d’euros, dont un quart en provenance de fonds publics.

Des résidants en mode learning expedition

Mais qu’on ne s’y trompe pas. Thecamp n’est pas qu’un incubateur pour jeunes start-upeurs ou une agora à ciel ouvert pour chercheurs. Car le modèle économique du lieu repose en grande partie sur sa capacité à attirer les entreprises avec des formations de haut niveau délivrées par des spécialistes venus du monde entier. Outre les entreprises partenaires précitées qui pourront envoyer sur thecamp leurs top managers, les workshop de formations seront accessibles à toutes sociétés, grandes comme petites, ou même particuliers voulant se frotter avec les enjeux d’un monde en mutation. A date, ce sont 28 formations qui sont au planning chaque mois, avec des sessions à la journée ou bien des pass sur plusieurs jours. Pour les formations délivrées en français, un pass de 5 jours est commercialisé 8 000 euros (hébergement, restauration, animations expérientielles compris) par exemple, que l’on vienne 5 jours d’affilée ou bien à différentes dates dans l’année. Les workshops en anglais (jusqu’à 20 personnes) d’une durée de deux jours sont quant à eux commercialisés 4 000 euros. L’ensemble de ces workshop débuteront en novembre.

La formation au coeur du business model

 » Lors de ces séminaires-ateliers très interactifs, nous allons accueillir des dirigeants d’entreprises, des managers qui ont besoin de recueillir de nouvelles méthodologies de travail, toute personne soucieuse de mieux travailler et d’innover ensemble. Il y aura des participants issus de grands groupes privés mais aussi entreprises publiques, des Français comme des étrangers, l’objectif étant de frotter entre eux différents écosystèmes.  » nous précisait une business developer de thecamp lors de la soirée inaugurale. Parmi les thèmes au planning des modules en anglais : Organizational change, Personal transformation, Systemic solutions with technology ou encore Meaningful business.

En alliant contenant et contenus innovants, thecamp estompe bien séduire un grand nombre d’entreprises. 2 500 managers devraient ainsi atterrir dans le « vaisseau » thecamp d’ici la fin de l’année. A horizon 2020, l’activité workshop pourrait générer un chiffres d’affaire de 15 à 20 millions pour le campus et donc confirmer un nouveau business model.

  • Laurence Rousseau

    directrice de la rédaction

    Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Ads

Vous Aimerez Aussi

Docks du Havre

Reconversion réussie pour les Docks du Havre

L’Agglomération havraise a inauguré le 12 décembre le Carré des Docks – Le Havre ...

Show Hello

L’humain au cœur du Show Hello Orange 

C’est la philosophie humaine de l’innovation d’Orange « Human Inside » qui a guidé la scénographie ...

london stadium

Le London Stadium lance une offre Meetings & Events

Le stade des JO de 2012 s’est pourvu d’espaces dédiés aux entreprises. De quoi ...

ABONNEZ-VOUS À

NOTRE NEWSLETTER

Nom

Prénom

Fonction

Secteur

Pays

Email

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

ABONNEZ-VOUS À

NOTRE NEWSLETTER

Nom

Prénom

Fonction

Secteur

Pays

Email

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.