Un catalogue de studios pour organiser ses events digitaux

     

    Freelances de l’Événementiel, association de plus de 400 adhérents, lance un catalogue gratuit de studios digitaux, à destination des annonceurs et agences à la recherche d’un lieu. 

    On le sait malheureusement tous, depuis maintenant plus d’un an les acteurs de l’événementiel ont été contraint de repenser et réinventer leur métier. Les events au format digitaux et hybrides se sont substitués aux events « physiques », qui ne tarderont pas à revenir sur le devant de la scène.

    C’est dans ce contexte de digitalisation de la filière que l’association Freelances de l’Événementiel se lance en 2020. L’idée avait déjà germé dans l’esprit de ses fondateurs avant la pandémie : « On s’est tous retrouvés un peu désœuvrés ; on a donc décidé de faire ce que nous voulions faire depuis longtemps : monter une association » déclare Jean Poyeton, co-fondateur. Accéléré par les contraintes sanitaires, il en résulte aujourd’hui un projet concret : une association professionnelle dédiée à tous les freelances de l’événementiel, sous les valeurs de l’entraide et du partage. Elle se donne ainsi pour mission de conseiller les freelances du secteur, promouvoir leurs activités et créer des espaces d’échanges.

    Un outil pour rechercher un studio 

    C’est dans cette continuité que l’association a entrepris un travail de référencement de studios, en offrant son propre catalogue destiné aux annonceurs, agences, prestataires et freelances à la recherche d’un lieu pour un événement digital.

    Avec plus de 140 studios répartis dans toute la France, ce catalogue propose trois outils en un : une vue mosaïque, une carte et une base de données avec des filtres. Sont mis à disposition adresses, surface, photos, sites Internet ainsi que coordonnées des studios. Projet collaboratif et évolutif, un formulaire est également disponible afin d’ajouter ou modifier des lieux déjà existants, qui sont vérifiés avant la mise en ligne. Une liste qui ne cesse de croître, avec 2 à 3 propositions soumises par jour selon Jean Poyeton.

    S’il offre la possibilité aux annonceurs et agences en recherche de lieux de trouver facilement un studio qui correspond à leurs attentes, il permet aussi aux lieux d’événements de se faire connaître en se transformant en eux-mêmes studios. Un cercle vertueux en somme. « Plus cet outil sera connu, plus il sera utile et utilisé » : l’association Freelances de l’Événementiel espère donc voir son catalogue devenir un outil de référence créateur d’opportunités.

     

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    Station ParisLongchamp

    Des pop-up événementiels qui donnent l’inspiration

    C’est la saison des lieux éphémères, aussi on se laisse tenter par les pop-up ...

    Coronavirus, the show must go on online ?

      Comme je le disais en début d’année, le long terme disparaît au bénéfice ...

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.