VivaTech fait un come-back hybridé et high level

     

    Le salon VivaTech a dévoilé la semaine dernière les contours de sa 5e édition. Tout premier grand événement à réinvestir la Porte de Versailles, le rendez-vous européen mise sur le format hybride pour rassembler largement la communauté Tech. 

    Premier grand rendez-vous phygital marquant également la réouverture des lieux événementiels, Viva Technology débutera mercredi 16 juin pour 4 jours (versus 3 les années précédentes) d’exposition, conférences et rencontres. Après un an d’absence, la grand-messe de la tech européenne nous annonce un programme de haut-vol, avec de nombreuses personnalités internationales à l’instar de Mark Zuckerberg (Facebook), Tim Cook (Apple), Thomas Kurian (Google), Arvind Krishna (IBM) ou encore Brad Smith (Microsoft) qui prendront la parole « in person » ou en distanciel. Côté français, Stéphane Richard (Orange), Bernard Arnault (LVMH), Thierry Breton (Commission européenne) ou encore Catherine Mac Gregor, la patronne d’Engie, ont répondu également présents. Comme à l’accoutumée, Emmanuel Macron fera le déplacement sur la Porte de Versailles. L’occasion pour le Président de la République de porter un message galvanisant auprès des acteurs du secteur, et sans doute d’évoquer aussi les problématiques de régulation d’Internet et des réseaux sociaux. 

    Une jauge nécessairement revue à la baisse

    La jauge au Parc des Expositions de la porte de Versailles étant limitée à 50% de la capacité d’accueil en raison des consignes sanitaires, dans la limite de 5 000 personnes maximum simultanément (pass sanitaire obligatoire au-delà de 1000 personnes ou test Covid datant de 48h avant l’événement), VivaTech n’accueillera pas sur site autant de participants qu’à l’accoutumée (124 000 visiteurs en 2019 sur un format 3 jours en 2019). Afin d’accueillir davantage de participants, une journée pro a été ajoutée au calendrier. 

    Compte-tenu de ces conditions particulières, cette 5e édition sera un excellent test en matière de networking et de sérendipité, deux composantes essentielles en termes d’expérience pour les visiteurs mais aussi les exposants. Par ailleurs, avec un visitorat qui privilégiera les invités des organisateurs (groupe Publicis et Les Echos-Le Parisien), des sponsors et exposants, ou encore les journalistes, le salon physique risque de tomber dans l’écueil de l’événement élitiste avec des VIP en présentiel et le reste des « visiteurs » derrière les écrans. Quant à la journée grand public, celle-ci devra répondre aux exigences strictes en matière de sécurité sanitaire et éviter les traditionnelles cohues devant les portes d’accès. 

    Pour le volet digital, Viva Technology s’appuiera sur la solution SaaS d’Inwink qui a opéré tout dernièrement sur ChangeNow et Go Entrepreneurs. La tarification a été adaptée avec des Online Pass permettant de suivre en distanciel la manifestation. 

    • Laurence Rousseau

      directrice de la rédaction

      Aux commandes de la marque Meet In depuis 2000, Laurence poursuit l'analyse de l'univers de la rencontre événementielle pour lui donner sa juste résonance médiatique.

    • Voir les commentaires (0)

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Ads

    Vous Aimerez Aussi

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

    ABONNEZ-VOUS À

    NOTRE NEWSLETTER

    Nom

    Prénom

    Fonction

    Secteur

    Pays

    Email

    Merci, votre inscription a bien été prise en compte.